Big Data : un challenge à relever pour vos applications mobiles

Les entreprises collectent de plus en plus de données obtenues via différentes sources. Cette masse d’information, cette « data » est une mine d’or pour vous, les marketeurs car elle renseigne sur le comportement et les habitudes de l’utilisateur. Aujourd’hui, votre difficulté réside moins dans la collecte que dans le traitement et l’analyse de cette data, et cela passe en tout premier lieu par la définition de vos propres indicateurs de performance (KPIs), qui vont dépendre notamment du mode de monétisation de votre application, de sa durée de vie et des spécificités de votre secteur. Par exemple :

  • Votre application media va mesurer des indicateurs de rétention sur le long terme : taux de revisite, nombre de sessions par utilisateur, durée des sessions, impressions publicitaires.
  • Votre site m-commerçant va se concentrer sur des indicateurs de rentabilité comme taux d’inscription, taux d’achat et de ré-achat, panier moyen, revenus totaux.

 

data

 

Qu’est-ce que la « raw data » ?

La « raw data » représente la masse de données brutes recueillies à partir de votre site ou application mobile, qui n’a été soumise à aucun retraitement ou analyse. Ce sont des millions – voire des milliards – d’événements qui seront enregistrés tout au long de la durée de vie de votre produit.

Dans le cas précis du mobile, une connaissance des outils et des spécificités techniques est indispensable. Cette data peut provenir de diverses sources :

  • SDK de tracking (Adjust, Appsflyer, Tune, Facebook…)
  • SDK d’analytics (Localytics, Google Analytics…),
  • outil de BI (Business Intelligence) interne,…

Il est primordial de savoir ce qui doit être mesuré et d’où vient l’information pour être capable de l’agréger et la traiter correctement.

Comment relever les défis de la Big Data sur mobile ?

Face à cette colossale quantité d’information, vous,  marketeur assidu faites face aux challenges liés à la Big Data et avez rarement le temps de la traiter. Heureusement, vous n’êtes pas seul : il est primordial de vous entourer des bonnes personnes et technologies pour vous simplifier la lecture et l’analyse, d’où découleront les bonnes décisions d’investissement.

Un traitement fin de votre data passera nécessairement par une technologie de type DMP (Data Management Platform), qui centralisera vos données pour les retraiter. Cela nourrira le reporting dont vous aurez besoin pour vos analyses : un reporting à la fois granulaire, complet, détaillé, mais optimisé pour vous en simplifier la lecture. Il sera nécessairement adapté à vos besoins car la rentabilité d’un jeu, d’une application de voyages ou d’un site de news ne se mesure pas de la même façon.

C’est pourquoi, comme l’explique Grégoire Mercier, CEO et fondateur d’Addict Mobile, « nous avons fait une priorité de l’investissement dans le développement de technologies adaptées au mobile et aux besoins de chaque client, afin de fournir des outils de mesure agrégeant la data venant de toutes les sources concernées, ainsi qu’un dashboard évolué pour faciliter son utilisation ».

Enfin, si la data centralisée offre une meilleure visibilité, il est essentiel d’utiliser « la raw data »  pour rentrer dans la granularité de l’information. Une bonne segmentation de la donnée brute récoltée sur chacun de vos utilisateurs vous permettra de la réutiliser pour mener des campagnes de retargeting, réengagement voire de prétargeting.

data2

Le tracking : clé de voute d’une performance mesurable sur mobile

Les données mobiles sont précieuses pour connaître les utilisateurs de vos applications, mais ne peuvent apporter de valeur à votre business si vous ne disposez pas d’un SDK de tracking et n’avez pas défini clairement les évènements à suivre pour récolter  la raw data. Afin de l’agréger dans le temps sur mobile, il est conseillé de disposer d’une forte expertise et des technologies adaptées à vos besoins. Cela permet d’affiner votre user acquisition à court, moyen et long terme plutôt que piloter des campagnes mobiles à l’aveugle, source d’un ROI non maîtrisé. Dernier conseil : entourez-vous de professionnels en interne ou en externe pour vous garantir une maîtrise de ce sujet qui prend de plus en plus d’ampleur et vous donnera de la crédibilité lors de l’analyse des chiffres réalisés sur vos applications & sites mobiles.


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s